photo 9

Comment colorier des yeux Manga avec les feutres COPIC

par Manon, blogueuse invitée.

Bonjour à tous! Je m’appelle Manon et je vais avoir 14 ans dans pas longtemps.
Aujourd’hui, je vous propose de vous apprendre ma façon de colorier les yeux de manga avec des feutres copics (ici, nous utiliserons des copics « ciao »).
Dans mon cas, je vais faire l’oeil bleu.

photo 1

1. Tout d’abord, il faut prendre la couleur qui se rapproche le plus du blanc pour faire des dégradés. Moi, je prend le B12, mais j’aurais aussi pu prendre le B00.

Après avoir choisi le feutre qui conviendra le mieux, coloriez l’oeil avec.

photo 2

2. Ensuite, il faut prendre une couleur un tout petit peu plus foncée, mais pas trop, pour faire la pupille de l’oeil. Personnellement, je prends le B24.

Tracez l’ovale dans l’oeil pour représenter la pupille.

photo 3

3. Prendre une couleur plus foncée (moi, le B18). Avec le feutre, tracez une ligne au milieu de l’oeil. Puis, coloriez la partie supérieure avec le même feutre (sans colorier la pupille).

Toujours avec le feutre (oui, encore xD) tracez 2 traits symétriques qui se rejoignent vers le bas, sans se toucher.

photo 4

4. Normalement, la pupille est en 2 parties grâce à la ligne qui traverse le milieu de l’oeil.

Coloriez la partie inférieure de la pupille avec le même feutre que l’étape précédente.

photo 5

5. J’utilise le B23 pour faire des dégradés en l’appliquant sur « la ligne de la moitié de l’oeil » (et au dessus) pour ne pas qu’on reconnaisse qu’il y a eu une ligne (si vous ne comprenez pas, regardez la photo :p)

photo 6

6. Répétez l’étape 4 avec un feutre plus foncé, moi je prendrai le B39 ! Faire aussi les dégradés (étape 5).

Refaire cette étape plusieurs fois jusqu’a ce que le résultat soit satisfaisant.  Vous pouvez aller jusqu’au feutre noir (repasser aussi sur les 2 traits).

photo 7

7. Grâce à un stylo blanc, je vais faire le contour de la pupille, ce qui donnera « de la luminosité dans l’oeil ».

photo 8

8. Toujours avec le stylo, je fais les reflets et les derniers détails !

photo 9

Et voilà! J’espère avoir été assez claire ^^ »

Je vous retrouve bientôt dans un nouveau tuto! 😀

Manon

photo 10

copic-gotham

Comment réaliser une ébauche de Gotham City aux feutres COPIC


Par Bernard Bosques, Blogueur invité.

Bonjour à tous,

Pour cette ébauche librement inspirée des ambiances de GOTHAM CITY (la ville de Batman) j’ai utilisé différents feutres de la marque COPIC.

gotham-city

TECHNIQUE :

En raison des grands à plat de couleur que représentent les vitrages des façades j’ai utilisé les feutres à pointe large Copic WIDE: W1, W3 et W5 (gris chaud), j’ai pu ainsi couvrir de grandes surfaces sans laisser de traces pour garder de la tenue au dessin. Les petites parties plus fines j’ai utilisé les Copic multiliner et les Copic Ciao pour finaliser certaines parties.

Dans la conception de ce dessin le décor sert d’écrin au personnage en pleine lumière.

gotham-détail

L’ENCRAGE :

Le dessin de héros comics requiert une grande précision au niveau des proportions et de l’encrage.

superman-encrage-03

La précision du trait est primordiale, la moindre nuance en dessin peut modifier l’expression. La gamme Copic comporte une série de marqueurs calibrés pour l’encrage d’une grande précision, j’ai utilisé en fonction du dessin le Copic Multiliner SP BS black , ce feutre permet de manier avec dextérité les pleins et les déliés avec une grande précision.

super—gotham

Maintenant à vos feutres !

copic-gotham

Merci de votre lecture et à très bientôt sur le blog COPIC !

Bernard BOSQUES

Tuto GP partiel Copic

Carterie Créative avec les feutres COPIC: Ciel d’hiver à l’aérographe

Par Delphine, Blogueuse Invitée.

Bonjour à tous! Je publie aujourd’hui un tutoriel de carterie que j’ai fait pour le blog Copic Marker Europe – une carte hivernale 100% COPIC avec un fond simple à l’aérographe, un type de fond que j’aime particulièrement.

J’ai choisi de faire une scène hivernale simple avec juste un personnage et deux sapins – je n’ai pas tamponné et masqué le personnage pour cette scène car je voulais l’ajouter sur mousse 3D pour avoir un peu de relief, mais il est évidemment possible de l’inclure directement dans la scène!

Matériel nécessaire:
Tampons Make It Crafty Pine Trees
Tampon Personal Impressions Gorjuss Girl
Film de masquage ou Post Its
Aérographe et feutres COPIC

Tuto H cpyr redim wtmk def

 *******************************************

Etape 1

Tuto A copyr redim wtmk

Tamponnez les éléments dont vous avez besoin pour votre scène, en commençant par tamponner ce qui doit être au premier plan. Pour masquer j’ai utilisé des Post It dont l’arrière est totalement adhésif, et de plusieurs couleurs pour vous montrer les différentes parties de la scène. Ici, j’ai tamponné le petit sapin en premier, je l’ai masqué puis j’ai ajouté des bandes (orange) autour de la scène pour conserver un cadre blanc. J’ai ensuite tamponné le sapin de gauche et je l’ai masqué (rose). Pour créer une petite pente, j’ai découpé un Post It bleu et couvert la zone pour ne pas avoir d’aérographe dessus.

*******************************************

Etape 2

Tuto B copyr redim wtmk

Utilisez votre couleur la plus claire B00 en balayant de gauche à droite et inversement en partant du bas et en vous arrêtant à la moitié du ciel. J’aime bien utiliser 2 tons pour le ciel (ici B et BV) et je commence toujours par ma couleur la plus claire, ce qui me laisse toujours la possibilité de foncer après. 

*******************************************

Etape 3

Tuto C copyr redim wtmk

Partez maintenant du haut du ciel en utilisant votre 2e couleur – BV02 ici – et descendez peu à peu afin de rejoindre la zone faite au B00.

*******************************************

Etape 4

Tuto D copyr redim wtmk

Foncez le ciel en partant du haut avec une teinte plus foncée – BV04 ici – et arrêtez vous dans la zone faite au BV02. La transition entre les deux est un peu visible mais nous allons l’adoucir après. 

*******************************************

Etape 5

Tuto E copyr redim wtmk

Reprenez votre BV02 et repassez sur toute la zone faite au BV04 et BV02 en insistant sur la zone de transition entre les deux BV pour la fondre, et avancez sur le début de la zone en bleu B00.

*******************************************

Etape 6

Tuto F copyr redim wtmk

Enlevez les masques. Il ne reste maintenant plus qu’à colorier le reste de la scène avec vos feutres COPIC. Voici la carte finie:

Tuto G copyr redim wtmk def

Peau: E000, 00, 11
Cheveux: 100, B41, C5, 7
Violet: V09, 12, 15, 17
Bleu: B34, 37, 39
Coeurs: R37
Fond: B00, BV02, 04
Sapins: BG000, C0, 1, 3, E31, 35, 39, 59, G28, YG03, 17, 67
Neige: BG000, C0, 1, 3

Tuto H cpyr redim wtmk def

Merci de votre visite et bonne journée!
Delphine
http://delphinesplace.blogspot.fr/

brun29

Comment colorier des cheveux bruns tressés avec COPIC

 

Par Sika Chan, Blogueuse Invitée.

Bonjour à tous !

Voici un tutoriel pour colorier une tresse de cheveux bruns.

Pour faire la coloration des cheveux bruns, j’ai utilisé le matériel suivant :

Brun01

Je réalise mon encrage de base (avant la coloration) en sépia (brun) avec les stylos Copic Multiliner.

Pour les cheveux tressés, je commence toujours par le haut des cheveux pour terminer par la tresse. Le début de celle-ci étant sous les mèches, elle doit être plus foncée que le reste.

Donc pour le haut, je choisie la zone où est ma mèche principale pour commencer. C’est la partie la plus importante des cheveux, car c’est là où frappe la lumière, donc l’endroit le plus claire.

 Brun ABrun BBrun CBrun E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma première étape consiste à mettre ma couleur de base, la plus claire. J’ajoute successivement les couleurs plus foncées en partant du haut du crane et du bout des pointes, (sauf pour les mèches juste au dessus de la tresse que je laisse volontairement plus claire, pour avoir un meilleur contraste par la suite).

Ici, j’utilise le COPIC E35 comme base, puis le E37 pour les ombres claires. Je rajoute un peu de E35 pour estomper la différence entre les deux feutres. Ensuite, le E59 pour les zones foncées, et le E57 pour tracer ou accentuer certaines mèches .

brun07

brun10

Je continue exactement de la même façon pour la mèche suivante.

brun M

Quand la moitié de la partie supérieur des cheveux est coloriée, j’encre au stylo COPIC Multiliner noir 0,1 et 0,05, et j’ajoute quelques traits noir dans les mèches. Puis avec le COPIC Multiliner sepia 0.05 et 0.1, je trace des traits brun pour donner de la texture. Je fais bien attention de suivre la forme de la mèche.

brun14

Je procède de la même façon pour l’autre côté de la tête.

brun16

brun17

Pour la tresse, il faut partir du haut vers le bas. La première partie, celle sous la frange, doit être plus foncée que le reste. J’utilise donc le COPIC E49 (très foncé) pour bien marquer cette zone, et les mêmes COPIC qu’avant pour le reste.

Il faut bien faire attention de respecter la forme des boucles au moment de la colo, pour donner une dynamique. La mèche de cheveux part de l’arrière-centre de la boucle de dessus pour aller vers le centre de la boucle du dessous

brun27

Pour les finitions, j’utilise le stylo COPIC Multiliner noir 0.1 pour rajouter quelques mèches qui sortent de la tresse pour donner un peu plus de naturel. Je peux aussi en ajouter sur le haut de la tête pour donner une impression de légèreté. Enfin, avec un marqueur blanc Graph’it shake, j’ajoute quelques touches de lumière.

brun29

 

Merci de votre lecture et bonne colorisation !

Sika Chan http://www.facebook.com/Sika.Chan.ART

linine11

Comment colorier des cheveux Manga avec COPIC

Par Ay-leen, Blogueuse invitée.

Bonjour à tous !

Dans ce tutoriel je vais vous montrer comment colorier les cheveux avec des feutres Copic, aussi bien noirs que d’une autre couleur car ma méthode reste la même.

En espérant que ça vous sera utile, surtout à ceux qui m’ont demandé de réaliser ce step by step !

– 2 personnages : Yui et Natchi ;

– Bristol format A4 ;

Pigma Micron ;

Copic Sketch et Ciao ;

linine1

Voici les feutres que je vais utiliser pour colorier les cheveux de ce cher Natchi (bien que le noir ne m’ait absolument pas servi en réalité).

linine2

La technique :

Avant toute chose, sachez que pour réussir la technique que je vais vous présenter, il vous faut des feutres ayant une mine pinceau. C’est grâce à sa souplesse que l’on peut réaliser des traits plus fins et moins forts en encre.

Pour se faire, il suffit simplement d’appuyer normalement sur la mine et, avec un geste léger, tracer un trait en relâchant la pression. Vous pourrez ainsi avoir un trait moins dense sur l’extrémité, comme ci-contre.

linine3

La lumière :

L’un des éléments les plus importants dans un dessin. Avant de commencer toute composition, il faut que vous sachiez à l’avance où la lumière sera placée pour savoir exactement comment procéder lors de la mise en couleur.

Ici, la lumière se trouve derrière les personnages, soit à leur gauche si on se place de leur point de vue.

Les reflets sur les cheveux se trouveront donc ici.

J’ai oublié de prendre une photo avant se commencer la colo, désolée…

linine4

La mise en couleur – 1ère partie :

Passons au vif du sujet !

La mise en couleur pure et simple.

Je commence donc par poser la couleur la plus claire, ici le W1.

J’ai pris l’habitude de commencer par colorier les extrémités des mèches et de remonter en utilisant la technique citée plus haut. Je reproduis le processus en continuant avec le haut de la tête, en veillant bien à conserver des zones blanches, qui délimitent les reflets de lumière.

linine5

La mise en couleur – 2ème partie :

Je refais la même chose mais avec un ton au dessus avec le W3.

Une fois encore, je veille à garder une zone blanche, bien que je la comble par endroit pour créer des mèches.

linine6

La mise en couleur – 3ème partie :

Idem que l’étape 2 avec le W5.

2 passages.

linine7

La mise en couleur – 4ème partie :

Idem que l’étape 3 avec le W7.

Les cheveux sont plus détaillés. Pour cela, j’ai fait de légers passages, en appuyant à peine sur la mine pour avoir des traits plus fins.

linine8

Et voilà, c’est terminé !

Il ne reste plus qu’à fignoler les petits détails avec le crayon gel blanc et le dessin est complètement terminé.

linine11

 

Merci d’avoir suivi ce tuto !

Par Ay-Leen

http://alineberger.daportfolio.com/

https://www.facebook.com/ayleensart

http://ay-leen.deviantart.com/?rnrd=23964

image à la une

Comment améliorer le rendu d’un dessin fait au COPIC après scan

Par Nadou, Blogueuse invitée.

Cet article a été publié pour la première fois sur le blog de Nadou. Nous remercions Nadou d’avoir autorisé la publication de cet article sur ce blog.

 

Bonjour à tous !

Après avoir réalisé le dessin et la colorisation d’Harmonie (lien interne), on constate facilement, pour les gens comme moi qui aiment les couleurs vives et brillantes, que le résultat ici est un peu fade (et éloigné de l’original), et mériterait un bon coup de bistouri sur Photoshop.

photo 7

 

Première manipulation, l’outil « Niveaux », qui permet d’éclaircir le dessin, contraster les couleurs, l’assombrir, etc, comme vous voulez. Réglez à votre guise.

 

photo 8

 

Seconde étape , que j’aime particulièrement, mais vous auriez très bien pu vous arrêter à la phase 8.

Ce n’est pas nécessaire, juste une préférence pour moi.

Il s’agit de rendre les couleurs plus vivantes, brillantes, lumineuses, et donner un aspect général plus doux.

Dupliquez votre calque :

photo 9

 

Restez sur ce calque copié, et utilisez l’outil « Flou gaussien » :

photo 10

 

Tentez de donner ce rendu à votre nouveau calque.

Un effet très flou, mais suffisamment net pour que l’on puisse distinguer les traits.

photo 11

 

Passez ce nouveau calque flou en mode « Incrustation », comme ci-dessous, et voici votre dessin à droite, comme transformé !

image 12

 

Si vous trouvez les couleurs trop brutales et que vous voulez estomper l’effet, n’hésitez pas à régler l’opacité du calque copié.

image 13

 

Un autre outil qu’il m’arrive d’utiliser pour retoucher un peu les contrastes du dessin, l’outil « Densité + » qui permet juste d’assombrir manuellement certaines zones…

Utilisez le sur votre calque d’origine, et pas le calque copié, surtout.

photo 14

 

Une autre « technique », que j’ai utilisée sur ce dessin uniquement, qui a pour but de donner l’impression que le personnage est baigné dans la lumière.

Créez un nouveau calque par dessus tous les autres. Choisissez la couleur de votre lumière, et contournez votre dessin avec, de cette manière :

photo 15

 

Passez ce calque aussi en mode « incrustation ».

photo 16

 

Et la dernière étape lorsque je fignole un dessin, j’utilise l’outil « Filtre photo », (au même endroit que les niveaux) pour « unir » les couleurs, donner plus de chaleur au dessin, ou au contraire une ambiance « froide » selon la couleur choisie.

photo 17

 

Et voilà le résultat de dessin terminé !

photo finale

 

Merci de votre lecture et à très bientôt sur le blog COPIC !

Nadou

https://www.facebook.com/nadou.artwork

http://nadou-nikki.blogspot.fr

 

 

image à la une

Comment dessiner le personnage Manga « Harmonie » avec COPIC

Par Nadou, Blogueuse invitée. Nadou est dessinatrice de la série BD « Légendaires: les Origines« , scénario de Patrick Sobal, publiée aux editions DELCOURT.

Cet article a été publié pour la première fois sur le blog de Nadou. Nous remercions Nadou d’avoir autorisé la republication de cet article sur le blog COPIC. 

Bonjour à tous !

Précision : tout ce que je vais écrire ici n’est en RIEN la bonne parole et ce n’est pas forcément LA MEILLEURE voie à suivre, c’est juste ma façon de procéder, rien de plus.

Première étape, tout simplement le croquis… En espérant que le votre sera plus propre que le mien.

photo 1

Ensuite, la phase « encrage » du dessin.

Voici une rapide vidéo d’à peine une minute de cette étape du dessin.

photo 2

Ici elle a été réalisée avec deux feutres COPIC Multiliner taille 0.05, et 0.1, exemple :

photo 2 bis

Si on souhaite une colo plus pastelle, avec des couleurs plutôt claires, on peut aussi encrer avec une autre couleur que le noir, ici un exemple de deux stylos couleur Sepia.

COPIC en fait aussi en gris/bordeaux/vert, etc, mais ce n’est pas facile à trouver…

photo 2 ter

On entame la phase couleurs.

Pour ma part, je commence toujours par la peau.

Je procède ainsi : une première couche avec la couleur la plus claire possible, une seconde couche d’ombres avec une couleur plus foncée, ainsi de suite.

Sur l’image ci-dessous, on voit à gauche que je n’ai utilisé qu’une ombre, à droite on remarque que j’en ai superposé plusieurs.

photo 3

Voici les 4 COPIC que j’ai utilisé pour faire ce dégradé (pour la peau, j’utilise toujours ces COPIC) :

E00, YR00, E11, V12

photo 3 bis

Ensuite, les cheveux, la partie que je préfère.

Comme pour la peau, je commence par une couleur très claire. Je colorie toute la zone avec, en prenant soin de laisser du blanc pour les reflets.

photo 4

Comme pour le lineart, j’ai fait une petite vidéo de cette étape du dessin, pour montrer de quelle manière je superpose les différentes couleurs.

Le but de toute cette mascarade ?

Obtenir de jolis reflets dégradés, un fondu propre et doux, plutôt que passer brutalement de la couleur foncée au reflet blanc.

 On arrive à ce résultat :

photo 5

Vêtements et reste du dessin, même combat, plusieurs ombres superposées…

photo 6

Voilà la difficulté du truc, choisir les bonnes couleurs, et surtout avoir celles qu’il faut.

Vous l’avez compris, c’est cher, il faut beaucoup de couleurs, et c’est pas toujours évident…

 Petite astuce : Si jamais certaines couleurs vous manquent, n’hésitez pas à en mélanger/superposer certaines, je pense notamment aux couleurs foncées, qui peuvent plus ou moins être obtenues grâce à un gris superposé.

C’est pas excellentissime, mais ça dépanne. Je le fais fréquemment.

 Et voilà le résultat de dessin terminé !

photo finale

J’espère que ça vous a plu, et surtout que ça vous sera utile :-).

Nadou

https://www.facebook.com/nadou.artwork

http://nadou-nikki.blogspot.fr

Comment dessiner le personnage de Manga « Tako » au COPIC

 

Par Jérémie Leroi, Blogueur invité.

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vous propose de jouer un petit peu avec ce dessin de « Tako » qui rend hommage à l’immense Bruce Lee. Promis, on fera aussi un tour du côté de Jacky Chan un de ces jours !

Après quelques coups de crayons…

Tako-crayonné

Et deux ou trois autres de pinceau…

TAKO-pinceau

On peut maintenant sortir nos marqueurs à alcool COPIC SKETCH !

J’ai scanné puis imprimé l’illustration sur du Bleedproof Marker Pad COPIC, c’est plus sûr en cas d’erreur car certaines encres (même bien sèches) et feutres à alcool font rarement bon ménage.

Avec ce premier dessin, nous allons faire simple et utiliser le moins de feutres COPIC possible. Au fil de nos rendez-vous nous aborderons des techniques et des illustrations parfois plus complexes et nous nous ferons plaisir en utilisant et mélangeant un maximum de couleurs puisque la large gamme de COPIC SKETCH nous le permet (haaaa… le plaisir d’utiliser 3 ou 4 feutres couleur chair sur un visage…).

Mais ne mettons pas la charrue avant les bœufs et évitons de nous disperser pour une première fois. On peut faire des illustrations très efficaces avec moins de dix feutres.

Première règle de base quand on commence une illustration au feutre : démarrer par les couleurs claires (ici, comme souvent, la peau). Ne jamais mettre en contact son feutre COPIC E21 Baby Skin Pink (qui me sert ici à faire la peau) avec, par exemple, un marron ou un rouge foncé déjà appliqué sur le dessin. Vous risqueriez de salir la mine du COPIC E21 et de gâcher de l’encre pour le nettoyer.

Coloriez toutes les zones qui doivent l’être sur l’ensemble du dessin avec le feutre COPIC SKETCH de façon à éviter ce genre de désagrément.

Je commence par les petites parties « fermées » du visage. C’est le plus simple !

PHOTO 1

Je descends petit à petit sur le visage en partant du front et en coloriant de façon bien uniforme, sans trop me presser, le trait du pinceau toujours dans le même sens pour que le rendu de la couleur soit le plus homogène possible.

PHOTO 2

Il est toujours plus difficile de colorier de grandes zones. Du coup, j’accélère un peu le rythme de mon poignet en m’aidant des traits noirs du dessin pour délimiter des zones de coloriage.

PHOTO 3

Je fais la main gauche facilement parce qu’on peut allégrement dépasser sur l’aplat noir du pantalon.

PHOTO 4PHOTO 8

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La main droite… Les « plaquettes de chocolat »…

PHOTO 6

Et je dégaine mon feutre COPIC E11 Barley Beige pour rehausser la peau de quelques ombres.

PHOTO 7
Je procède par petites touches. Pas la peine de barbouiller d’ombres dans tous les sens.
Ça donne tout de suite du relief au dessin.

Le bras droit est en arrière. Il est donc – presque – totalement «ombré».

PHOTO 9
Ces petites touches d’E11 apportent le relief nécessaire aux abdos.

PHOTO 13
Je souligne les ombres des plis du vêtement à l’aide d’un COPIC N1 Natural Gray No.1

PHOTO 10

Comme je veux que le nuage de fumée soit discret j’utilise un gris très léger (COPIC Cool Gray No.0).

PHOTO 11
Pour que le bas du nuage soit bien droit, je fais mon flemmard et je délimite la zone à colorier avec une feuille de papier brouillon.

PHOTO 12
Voilà. Il ne manque plus que quelques petites touches de couleurs.

Une petite touche de feutre COPIC YG03 Yellow Green pour les mirettes…

PHOTO 15
Et un point de COPIC YG17 Grass Green, plus sombre, pour intensifier le regard.

PHOTO 14
J’ai un peu débordé en coloriant la peau mais ça n’est pas grave : je savais que j’allais mettre une couche de mon COPIC RV34 Dark Pink chéri sur les tentacules du tatouage.

PHOTO 16
Un peu de COPIC V12 Pale Lilac sur la partie supérieure du tatouage pour le rehausser et qu’il ne soit pas trop « plat ».

PHOTO 17
Pas indispensable (je chipote) mais, comme un des tentacules est dans l’ombre, je rajoute un tout petit peu de COPIC E04 Lipstick Natural pour l’assombrir.

PHOTO 19
Et voilà. Simple mais efficace (j’espère !).

On se lâchera sur les ombres et les dégradés très prochainement, promis. Les cheveux aussi – et le blender devrait pointer le bout de son nez !

Merci de votre lecture et à très bientôt sur le blog COPIC !

Pan Pan Yama (twitter.com/CMCComic)

Comment colorier des cheveux roux Manga avec COPIC

 

Sika Chan, Blogueuse Invitée

Bonjour à tous !

 Pour faire la coloration des cheveux roux avec les marqueurs à alcool COPIC CIAO, j’ai utilisé le matériel suivant :

Roux00

 

Je réalise mon encrage de base (avant la coloration) en sépia (brun) avec les stylos Copic Multiliner.

Roux ARoux B

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Roux CRoux D

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La première étape de ma coloration consiste à mettre la base de la couleur (pour moi, c’est toujours la plus claire).

Ensuite, j’ajoute la couleur dominante, puis les ombres pas trop foncées, et enfin j’ajoute les ombres foncées, qui donnent du relief.

Ici dans l’ordre d’utilisation pour une mèche de cheveux : COPIC CIAO YR23, YR16, YR68, et E15.

Puis pour foncer encore certains endroits : COPIC CIAO E18 et pour donner un reflet rouge à certaines mèches : R05

Roux06 Roux10

 

 

 

 

 

 

 

Roux10Roux14

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je procède de la même façon sur tous les cheveux en respectant bien la logique des ombres.

Pour ça, je colorie toujours les cheveux en partant de mon point de départ (souvent le font) et en m’éloignant.

Roux X Roux Y Roux Z

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand une bonne partie des cheveux est coloriée, je m’attaque aux finitions.

J’encre en noir ma mèche (après la colo c’est mieux, ça permet de prendre en compte les zones où j’ai dépassé!), avec mon stylo Copic Multiliner sépia (brun) j’ajoute un peu de texture en faisant des traits dans le sens de la longueur dans mes mèches en suivant bien la forme de la mèche.

Et un peu de feutre blanc GRAPHIT SHAKE sur les pointes pour égayer tour ça.

 

Roux N

 

Pour certaines parties encore plus foncées comme l’arrière plan d’une boucle, j’utilise les COPIC E57 et E59 pour contraster encore les mèches et donner du volume.

brave_by_Sika

 

Merci de votre lecture et bonne colorisation !

 

Sika Chan http://www.facebook.com/Sika.Chan.ART

Carterie créative avec les feutres COPIC : dentelle et coquelicots

Par MAODREN , Blogueuse Invitée.

Bonjour,

L’image que j’ai choisi aujourd’hui est un digistamp de Kenny K que vous pouvez trouver ici. Le fond de la carte est réalisé avec du papier noir tamponné à l’encre blanche sur lequel j’ai collé un napperon pour gâteaux doublé d’un fond rouge noirci sur le pourtour. Le digistamp est découpé en forme de cercle puis monté sur de la mousse 3D pour donner du relief. J’ai rajouté quelques fleurs et embellissements collés à la colle chaude.

Peau: E00, E50, E95
Cheveux: C00, C4, C2
Sous vêtements : R08, R14, C6
Bottes : 100, C7, C6

J’espère que cette carte vous aura donné envie d’en faire autant !

A bientôt,
– MAODREN –
http://maodren.blogspot.fr/