À la Une

COPIC X GRACE LEE : INTERVIEW

Grace-Lee_title

Grace Lee est une illustratrice originaire de Sidney, Australie, et basée à Tokyo depuis 2009. Avant de s’installer à Tokyo, elle travaillait en tant que graphiste.

Retrouvez ses travaux pour des magazines et campagnes publicitaires ici : http://www.bldg-jp.com/artist/grace-lee/

Et pour découvrir son univers coloré et plein de douceur, direction Instagram : https://www.instagram.com/midnightgracie/

Les couleurs de vos rêves sont chez COPIC

intaview_image1

Q : Tu es originaire d’Australie mais tu vis à Tokyo depuis 2009. Quand est-ce que tu as commencé à utiliser les marqueurs COPIC et qu’est-ce qui t’a attiré chez eux ?

Grace Lee : J’ai commencé à utiliser les marqueurs COPIC à partir de 2013. Je travaillais en tant que graphiste en Australie et je suis venue au Japon avec un PVT. J’ai fini par rester beaucoup plus longtemps que prévu et, pendant que je donnais des cours d’anglais, j’ai doucement commencé à travailler dans l’illustration.

Au début j’utilisais des marqueurs peinture (Posca) mais au fur et à mesure que mon style évoluait, je suis passée aux marqueurs COPIC. J’ai testé plusieurs marqueurs mais je trouve que les COPIC sont les plus simples à utiliser. J’aime le fait que les marqueurs COPIC permettent un effet un peu plus « peinture » (comparé à d’autres marqueurs) tout en ayant un bon contrôle des traces laissées sur le papier. Ils sont aussi faciles à scanner parce que l’encre est très bien absorbée par le papier. J’aime pouvoir contrôler la finesse et l’épaisseur des traits. Et puis, les noms des couleurs sont tellement mignons ! Je crois que « light prawn » (R22) a été la première couleur que j’ai acheté, principalement parce que j’adorais le nom.

Q : Tes illustrations sont tes colorées et accrocheuses. Elless font vraiment ressortir l’attrait des marqueurs COPIC. On adore aussi l’humour que tes illustrations dégagent. Qu’est-ce qui t’inspire ? Qui ou quoi a eu une influence majeure sur ton travail ?

Grace Lee : Aaah, merci ! ça me rend heureuse que vous appréciez mon humour ! Au début, quand j’ai commencé à dessiner, la vie quotidienne à Tokyo (et plus tard mes voyages à travers le Japon) a eu une grande influence sur mon travail. Je dessinais souvent les personnes que je voyais dans les rues. La palette de couleurs que j’ai commencé à utiliser s’est naturellement constituée à partir des couleurs de mon environnement. Cependant je traverse des phases, parfois c’est très coloré et lumineux, d’autres fois très discret et dans des tons plus pales. Ça dépend de ce que je dessine.

Ce qui est génial avec la gamme COPIC c’est qu’il y a presque toutes les couleurs dont on pourrait rêver. Toutes les personnes que je connais, et qui utilisent des marqueurs COPIC, m’ont toujours dit qu’elles rêvaient d’avoir toutes les couleurs (moi aussi d’ailleurs !). Les couleurs que j’utilise au quotidien sont Lipstick orange (R17), Lionet Gold (Y29) et Slate (BV29).

En dehors de la vie de tous les jours et des voyages, Maira Kalman m’inspire beaucoup par le mouvement, l’énergie et les couleurs qui se dégagent de son travail. L’humour, à la fois un peu bizarre et intelligent, de Christoph Niemann m’inspire beaucoup aussi.

intaview_image2

Q : Tu utilises pleins d’autres outils en plus des marqueurs COPIC. Dans quels cas est-ce que tu choisis de travailler avec les marqueurs COPIC ?

Grace Lee : Je dessine depuis environ 6 ans et presque tous mes travaux sont fait avec des COPIC, donc c’est presque dans toutes les situations ! Je suis rentrée en Australie pendant 3 mois, l’année dernière, et j’ai pris mes marqueurs COPIC avec moi. J’en avais environ 2kg dans un grand sac.

« Construire » une image en assemblant plusieurs éléments

intaview_image3

Q : Tu dessines différents éléments à la main, avec des marqueurs COPIC. Ensuite tu scannes ton dessin et tu expérimentes avec les couleurs et la mise en page sur Photoshop. Qu’est ce qui t’as amené à travailler de cette manière ? Est-ce que tu as des conseils ?

Grace Lee : Lorsque je travaille pour des clients, en particulier, j’ai besoin de pouvoir faire des modifications alors j’utilise aussi Photoshop pour ajuster les couleurs, les contrastes et pour jouer avec les couches. Je dirais qu’environ 90% de mon travail pour mes clients est fait avec des marqueurs COPIC et avec Photoshop. Je viens du milieu du graphisme alors j’aime pouvoir apporter des modifications après avoir dessiné les éléments. C’est un peu comme « construire » l’image. Je fais rarement un croquis de l’image complète avant de commencer à travailler, j’ai juste une idée générale de ce que je veux dessiner et je la construis après.

Quand j’ai commencé à dessiner pour le travail, j’utilisais Photoshop comme un moyen de « corriger » mes dessins. Je suis autodidacte et je pensais que mon travail n’était jamais assez « réaliste ». Photoshop me permettait d’ajuster les proportions ou de modifier les couleurs quand je travaillais sur l’illustration finale. Avec le temps, je me suis améliorée en dessin et j’ai recommencé à m’amuser en dessinant. Je ne me repose pas autant sur l’ordinateur maintenant.

Le principal conseil que je pourrais donner (je viens juste de le découvrir moi-même), c’est d’utiliser le papier COPIC. Ça a été une révolution pour moi. Utiliser du papier qui ne traverse pas permet d’avoir des scans plus propres et nets, et ça permet de gagner du temps lorsque l’on rogne l’image sur l’ordinateur. J’utilise le PM pad.

Q : Est-ce qu’il y a des sujets ou des thèmes précis que tu aimerais dessiner ? Quels sont tes objectifs pour le futur ?

Grace Lee : Je n’ai pas de thèmes spécifiques en tête mais quand je dessine pour m’amuser, c’est généralement sur quelque chose qui m’intéresse à ce moment. Par exemple, j’ai consacré un de mes magazines aux poses des bodybuilders lorsque j’ai commencé à m’entraîner pour mon premier semi-marathon. J’en ai fait un autre sur les échecs lorsque ma nièce et mon neveu se sont inscrit au club d’échecs de leur école. Et mon premier magazine abordait le fait de compter en japonais (malheureusement je ne suis toujours pas très bonne à ça !).

L’un de mes objectifs principaux est de compléter un carnet de dessin ! C’est si simple à faire, mais c’est quelque chose que je n’ai jamais réussi à faire ! Alors Ganbarimasu !*

*Bonne chance !

L’utilisation de ces images est autorisée exclusivement à des fins d’utilisation privée et non commerciale.

Apprenez à utiliser vos marqueurs COPIC !

Un événement pour les fans français de COPIC : la traduction aux éditions MARABOUT du livre de Midorihana YASAIKO « La mise en couleurs avec les marqueurs COPIC » !

 

Midorihana YASAIKO est une artiste et illustratrice japonaise de mangas. Elle dessine sous les pseudonymes de Burokkori-ko et de Hidekazu Gomi, dans les mangas pour garçons (SHONEN).

 

Son livre « La mise en couleurs avec les marqueurs COPIC », traduit du japonais et déjà édité dans de nombreux pays est une présentation complète des célèbres feutres à alcool, avec des illustrations réalisées par elle-même et des conseils et leçons pratiques sur l’utilisation des marqueurs.

copic book

Une introduction en couleur

Le livre s’ouvre sur une galerie de nombreux dessins de l’auteure réalisés au COPIC. Le style de Midorihana Yasaiko se rapproche de l’univers Manga fantastique et onirique. Ce sont sur ces superbes réalisations que vous apprendrez à maîtriser les différentes techniques de mise en couleur au COPIC.

illustration du livre copic

 

livre copic extrait

En plus de ses dessins mangas, Midorihana Yasaiko a aussi fait le choix d’exposer une sélection d’œuvres d’artistes fans.

illustration copic

 

image livre copic

Grâce à la variété de dessins, le lecteur se rend compte du très grand nombre de rendus qu’il est possible d’obtenir avec les marqueurs COPIC.

 

Quand la théorie rejoint la pratique

Dans la seconde partie du livre, l’auteure enseigne la mise en couleurs avec les feutres à alcool COPIC et dévoile toutes les techniques qu’elle utilise pour les nuances et dégradés.

Mais pour commencer, Midorihana Yasaiko vous apprend les bases ! Vous découvrirez les différents marqueurs COPIC : les COPIC Sketch et COPIC Ciao et leurs deux pointes.

double twin markers book

copic image

L’auteure se rapproche ensuite du sujet principal du livre : la couleur. Elle dédie ainsi une double page à l’explication des couleurs COPIC et à leur classification avec un nuancier détaillé.

Midorihana YASAIKO book

En introduction à la pratique, elle expose les bases de sa technique de mise en couleur. Vous trouverez donc différentes astuces et techniques telles que : créer une finition uniforme, choisir une couleur, projeter la lumière et l’ombre ou encore des exemples de tons pour une parfaite teinte de la peau.

Ensuite, vous apprendrez à colorer en dégradé, selon plusieurs méthodes expliquées et illustrées de manière simple mais précise.

les ombres dessins

 

faire un dégradé marqueur alcool

Une fois que les bases sont posées, vous entrerez dans une partie plus technique avec des conseils artistiques et leçons pratiques sur la création des textures comme les rouages argentés, les feuilles vertes sur un arbre, un mur de brique, un jet d’eau, etc. Ce travail sur les textures est expliqué et décomposé étape par étape pour comprendre le jeu de couleurs, d’ombres et de lumières.

texture dessin copic

Un livre rempli de surprises

Ce livre offre un nuancier des couleurs des marqueurs COPIC Sketch. Les couleurs sont présentées par famille avec un rendu après application simple et après application double (sur deux couches) de la couleur.

colorisation copic

Le bonus : la première scène de la galerie de l’auteure est représentée sur la couverture du livre ! Il ne reste plus qu’à appliquer tout ce que vous venez d’apprendre !

livre copic

Au cœur de cet ouvrage, l’illustratrice reprend toutes les étapes de la mise en couleurs des illustrations de la galerie du début. Vous mettrez ainsi donc en application les différentes techniques vues depuis le début : les nuances et dégradés, la lumière et les ombres, les textures, la transparence, etc.

dessiner avec copic

tuto copic

 

À vos marqueurs !

Avec ce livre, vous n’aurez plus d’excuse pour dire : « les COPIC, j’en ai mais je ne sais pas les utiliser »

Comment colorier des yeux Manga avec les feutres COPIC

par Manon, blogueuse invitée.

Bonjour à tous! Je m’appelle Manon et je vais avoir 14 ans dans pas longtemps.
Aujourd’hui, je vous propose de vous apprendre ma façon de colorier les yeux de manga avec des feutres copics (ici, nous utiliserons des copics « ciao »).
Dans mon cas, je vais faire l’oeil bleu.

photo 1

1. Tout d’abord, il faut prendre la couleur qui se rapproche le plus du blanc pour faire des dégradés. Moi, je prend le B12, mais j’aurais aussi pu prendre le B00.

Après avoir choisi le feutre qui conviendra le mieux, coloriez l’oeil avec.

photo 2

2. Ensuite, il faut prendre une couleur un tout petit peu plus foncée, mais pas trop, pour faire la pupille de l’oeil. Personnellement, je prends le B24.

Tracez l’ovale dans l’oeil pour représenter la pupille.

photo 3

3. Prendre une couleur plus foncée (moi, le B18). Avec le feutre, tracez une ligne au milieu de l’oeil. Puis, coloriez la partie supérieure avec le même feutre (sans colorier la pupille).

Toujours avec le feutre (oui, encore xD) tracez 2 traits symétriques qui se rejoignent vers le bas, sans se toucher.

photo 4

4. Normalement, la pupille est en 2 parties grâce à la ligne qui traverse le milieu de l’oeil.

Coloriez la partie inférieure de la pupille avec le même feutre que l’étape précédente.

photo 5

5. J’utilise le B23 pour faire des dégradés en l’appliquant sur « la ligne de la moitié de l’oeil » (et au dessus) pour ne pas qu’on reconnaisse qu’il y a eu une ligne (si vous ne comprenez pas, regardez la photo :p)

photo 6

6. Répétez l’étape 4 avec un feutre plus foncé, moi je prendrai le B39 ! Faire aussi les dégradés (étape 5).

Refaire cette étape plusieurs fois jusqu’a ce que le résultat soit satisfaisant.  Vous pouvez aller jusqu’au feutre noir (repasser aussi sur les 2 traits).

photo 7

7. Grâce à un stylo blanc, je vais faire le contour de la pupille, ce qui donnera « de la luminosité dans l’oeil ».

photo 8

8. Toujours avec le stylo, je fais les reflets et les derniers détails !

photo 9

Et voilà! J’espère avoir été assez claire ^^ »

Je vous retrouve bientôt dans un nouveau tuto! 😀

Manon

photo 10

Comment réaliser une ébauche de Gotham City aux feutres COPIC


Par Bernard Bosques, Blogueur invité.

Bonjour à tous,

Pour cette ébauche librement inspirée des ambiances de GOTHAM CITY (la ville de Batman) j’ai utilisé différents feutres de la marque COPIC.

gotham-city

TECHNIQUE :

En raison des grands à plat de couleur que représentent les vitrages des façades j’ai utilisé les feutres à pointe large Copic WIDE: W1, W3 et W5 (gris chaud), j’ai pu ainsi couvrir de grandes surfaces sans laisser de traces pour garder de la tenue au dessin. Les petites parties plus fines j’ai utilisé les Copic multiliner et les Copic Ciao pour finaliser certaines parties.

Dans la conception de ce dessin le décor sert d’écrin au personnage en pleine lumière.

gotham-détail

L’ENCRAGE :

Le dessin de héros comics requiert une grande précision au niveau des proportions et de l’encrage.

superman-encrage-03

La précision du trait est primordiale, la moindre nuance en dessin peut modifier l’expression. La gamme Copic comporte une série de marqueurs calibrés pour l’encrage d’une grande précision, j’ai utilisé en fonction du dessin le Copic Multiliner SP BS black , ce feutre permet de manier avec dextérité les pleins et les déliés avec une grande précision.

super—gotham

Maintenant à vos feutres !

copic-gotham

Merci de votre lecture et à très bientôt sur le blog COPIC !

Bernard BOSQUES

Comment colorier des cheveux bruns tressés avec COPIC

 

Par Sika Chan, Blogueuse Invitée.

Bonjour à tous !

Voici un tutoriel pour colorier une tresse de cheveux bruns.

Pour faire la coloration des cheveux bruns, j’ai utilisé le matériel suivant :

Brun01

Je réalise mon encrage de base (avant la coloration) en sépia (brun) avec les stylos Copic Multiliner.

Pour les cheveux tressés, je commence toujours par le haut des cheveux pour terminer par la tresse. Le début de celle-ci étant sous les mèches, elle doit être plus foncée que le reste.

Donc pour le haut, je choisie la zone où est ma mèche principale pour commencer. C’est la partie la plus importante des cheveux, car c’est là où frappe la lumière, donc l’endroit le plus claire.

 Brun ABrun BBrun CBrun E

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma première étape consiste à mettre ma couleur de base, la plus claire. J’ajoute successivement les couleurs plus foncées en partant du haut du crane et du bout des pointes, (sauf pour les mèches juste au dessus de la tresse que je laisse volontairement plus claire, pour avoir un meilleur contraste par la suite).

Ici, j’utilise le COPIC E35 comme base, puis le E37 pour les ombres claires. Je rajoute un peu de E35 pour estomper la différence entre les deux feutres. Ensuite, le E59 pour les zones foncées, et le E57 pour tracer ou accentuer certaines mèches .

brun07

brun10

Je continue exactement de la même façon pour la mèche suivante.

brun M

Quand la moitié de la partie supérieur des cheveux est coloriée, j’encre au stylo COPIC Multiliner noir 0,1 et 0,05, et j’ajoute quelques traits noir dans les mèches. Puis avec le COPIC Multiliner sepia 0.05 et 0.1, je trace des traits brun pour donner de la texture. Je fais bien attention de suivre la forme de la mèche.

brun14

Je procède de la même façon pour l’autre côté de la tête.

brun16

brun17

Pour la tresse, il faut partir du haut vers le bas. La première partie, celle sous la frange, doit être plus foncée que le reste. J’utilise donc le COPIC E49 (très foncé) pour bien marquer cette zone, et les mêmes COPIC qu’avant pour le reste.

Il faut bien faire attention de respecter la forme des boucles au moment de la colo, pour donner une dynamique. La mèche de cheveux part de l’arrière-centre de la boucle de dessus pour aller vers le centre de la boucle du dessous

brun27

Pour les finitions, j’utilise le stylo COPIC Multiliner noir 0.1 pour rajouter quelques mèches qui sortent de la tresse pour donner un peu plus de naturel. Je peux aussi en ajouter sur le haut de la tête pour donner une impression de légèreté. Enfin, avec un marqueur blanc Graph’it shake, j’ajoute quelques touches de lumière.

brun29

 

Merci de votre lecture et bonne colorisation !

Sika Chan http://www.facebook.com/Sika.Chan.ART

Comment colorier des cheveux Manga avec COPIC

Par Ay-leen, Blogueuse invitée.

Bonjour à tous !

Dans ce tutoriel je vais vous montrer comment colorier les cheveux avec des feutres Copic, aussi bien noirs que d’une autre couleur car ma méthode reste la même.

En espérant que ça vous sera utile, surtout à ceux qui m’ont demandé de réaliser ce step by step !

– 2 personnages : Yui et Natchi ;

– Bristol format A4 ;

Pigma Micron ;

Copic Sketch et Ciao ;

linine1

Voici les feutres que je vais utiliser pour colorier les cheveux de ce cher Natchi (bien que le noir ne m’ait absolument pas servi en réalité).

linine2

La technique :

Avant toute chose, sachez que pour réussir la technique que je vais vous présenter, il vous faut des feutres ayant une mine pinceau. C’est grâce à sa souplesse que l’on peut réaliser des traits plus fins et moins forts en encre.

Pour se faire, il suffit simplement d’appuyer normalement sur la mine et, avec un geste léger, tracer un trait en relâchant la pression. Vous pourrez ainsi avoir un trait moins dense sur l’extrémité, comme ci-contre.

linine3

La lumière :

L’un des éléments les plus importants dans un dessin. Avant de commencer toute composition, il faut que vous sachiez à l’avance où la lumière sera placée pour savoir exactement comment procéder lors de la mise en couleur.

Ici, la lumière se trouve derrière les personnages, soit à leur gauche si on se place de leur point de vue.

Les reflets sur les cheveux se trouveront donc ici.

J’ai oublié de prendre une photo avant se commencer la colo, désolée…

linine4

La mise en couleur – 1ère partie :

Passons au vif du sujet !

La mise en couleur pure et simple.

Je commence donc par poser la couleur la plus claire, ici le W1.

J’ai pris l’habitude de commencer par colorier les extrémités des mèches et de remonter en utilisant la technique citée plus haut. Je reproduis le processus en continuant avec le haut de la tête, en veillant bien à conserver des zones blanches, qui délimitent les reflets de lumière.

linine5

La mise en couleur – 2ème partie :

Je refais la même chose mais avec un ton au dessus avec le W3.

Une fois encore, je veille à garder une zone blanche, bien que je la comble par endroit pour créer des mèches.

linine6

La mise en couleur – 3ème partie :

Idem que l’étape 2 avec le W5.

2 passages.

linine7

La mise en couleur – 4ème partie :

Idem que l’étape 3 avec le W7.

Les cheveux sont plus détaillés. Pour cela, j’ai fait de légers passages, en appuyant à peine sur la mine pour avoir des traits plus fins.

linine8

Et voilà, c’est terminé !

Il ne reste plus qu’à fignoler les petits détails avec le crayon gel blanc et le dessin est complètement terminé.

linine11

 

Merci d’avoir suivi ce tuto !

Par Ay-Leen

https://www.facebook.com/ayleensart

Comment dessiner le personnage Manga « Harmonie » avec COPIC

Par Nadou, Blogueuse invitée. Nadou est dessinatrice de la série BD « Légendaires: les Origines« , scénario de Patrick Sobal, publiée aux editions DELCOURT.

Cet article a été publié pour la première fois sur le blog de Nadou. Nous remercions Nadou d’avoir autorisé la republication de cet article sur le blog COPIC. 

Bonjour à tous !

Précision : tout ce que je vais écrire ici n’est en RIEN la bonne parole et ce n’est pas forcément LA MEILLEURE voie à suivre, c’est juste ma façon de procéder, rien de plus.

Première étape, tout simplement le croquis… En espérant que le votre sera plus propre que le mien.

photo 1

Ensuite, la phase « encrage » du dessin.

Voici une rapide vidéo d’à peine une minute de cette étape du dessin.

photo 2

Ici elle a été réalisée avec deux feutres COPIC Multiliner taille 0.05, et 0.1, exemple :

photo 2 bis

Si on souhaite une colo plus pastelle, avec des couleurs plutôt claires, on peut aussi encrer avec une autre couleur que le noir, ici un exemple de deux stylos couleur Sepia.

COPIC en fait aussi en gris/bordeaux/vert, etc, mais ce n’est pas facile à trouver…

photo 2 ter

On entame la phase couleurs.

Pour ma part, je commence toujours par la peau.

Je procède ainsi : une première couche avec la couleur la plus claire possible, une seconde couche d’ombres avec une couleur plus foncée, ainsi de suite.

Sur l’image ci-dessous, on voit à gauche que je n’ai utilisé qu’une ombre, à droite on remarque que j’en ai superposé plusieurs.

photo 3

Voici les 4 COPIC que j’ai utilisé pour faire ce dégradé (pour la peau, j’utilise toujours ces COPIC) :

E00, YR00, E11, V12

photo 3 bis

Ensuite, les cheveux, la partie que je préfère.

Comme pour la peau, je commence par une couleur très claire. Je colorie toute la zone avec, en prenant soin de laisser du blanc pour les reflets.

photo 4

Comme pour le lineart, j’ai fait une petite vidéo de cette étape du dessin, pour montrer de quelle manière je superpose les différentes couleurs.

Le but de toute cette mascarade ?

Obtenir de jolis reflets dégradés, un fondu propre et doux, plutôt que passer brutalement de la couleur foncée au reflet blanc.

 On arrive à ce résultat :

photo 5

Vêtements et reste du dessin, même combat, plusieurs ombres superposées…

photo 6

Voilà la difficulté du truc, choisir les bonnes couleurs, et surtout avoir celles qu’il faut.

Vous l’avez compris, c’est cher, il faut beaucoup de couleurs, et c’est pas toujours évident…

 Petite astuce : Si jamais certaines couleurs vous manquent, n’hésitez pas à en mélanger/superposer certaines, je pense notamment aux couleurs foncées, qui peuvent plus ou moins être obtenues grâce à un gris superposé.

C’est pas excellentissime, mais ça dépanne. Je le fais fréquemment.

 Et voilà le résultat de dessin terminé !

photo finale

J’espère que ça vous a plu, et surtout que ça vous sera utile :-).

Nadou

https://www.facebook.com/nadou.artwork

http://nadou-nikki.blogspot.fr